Analyses du monde social - S6
Parcours : L3 parcours Sociologie

  • Cours (CM) 24h
  • Cours intégrés (CI) -
  • Travaux dirigés (TD) -
  • Travaux pratiques (TP) -
  • Travail étudiant (TE) -

Langue de l'enseignement : Français

Enseignement proposé : en présentiel enrichi de ressources pédagogiques numériques

Description du contenu de l'enseignement


Ce cours n’aurait pas eu grand intérêt s’il n’était qu’une déclinaison d’un catalogue de concepts à suivre et à adopter. Ni qu’il aurait été une incitation des étudiants à trouver par eux-mêmes leurs propres catégories, typologies et autres concepts propres à leurs champs et domaines d’études, en ignorant systématiquement ce qui a été déjà élaboré au sein de notre discipline et qui constitue, directement ou indirectement, le socle sur lequel elle s’est établie et elle progresse…
Il s’agit plutôt d’une posture qui vise – au-delà de les y familiariser – à amener les étudiants vers une certaine maîtrise des outils épistémologiques qui servent et qui leurs servent dans l’exercice de leur métier de chercheurs. Et ce dans une sorte d’équilibre entre une manière très formatée, figée et instituée de penser le monde social et d’en rendre compte, et une infinité de variantes et de déclinaisons, chacun à sa manière, chaque sociologue selon sa vision propre du monde social, dans une sorte de course à l’originalité et à la suffisance des postures individuelles.
En l’occurrence il s’agit d’un va-et-vient entre, d’un côté, ce qui est déjà installé, ce qui a déjà fait ses preuves et qui a permis d’approcher et de rendre compte du monde social de manière plus ou moins pertinente, plus ou moins intéressante, plus ou moins dogmatique… Et, de l’autre côté, les propres intuitions des apprentis-chercheurs qui vont germer, puis s’installer, dans les interstices et les marges de manœuvres qu’autorisent les manières instituées de faire de la sociologie.
À ce propos, leur phare sera leurs capacités – à la fois disciplinaires et intuitives – mises à l’épreuve du terrain, où ils veilleront à ce que ces capacités ne soient pas trop éloignées de la réalité des phénomènes, problèmes, faits sociaux qu’ils souhaitent approcher, qu’ils souhaitent comprendre ou qu’i ls souhaitent expliquer… ni trop artificiellement construites.
 

Compétences à acquérir

  • Savoirs : Maîtriser des concepts fondamentaux de la sociologie ; Assimiler la diversité des sociologies contemporaines.
  • Savoir-faire : Développer un esprit critique ; Savoir accorder l’étude des phénomènes sociaux aux différentes approches sociologiques.

Bibliographie, lectures recommandées

  • La Scientificité de la science ; le Concept ; l’Innovation ; la Production de la connaissance scientifique (Cf. Michel Callon ; Noam Chomsky ; Mattei Dogan ; Michel Foucault ; Gerald Holton ; Thomas Kuhn ; Bruno Latour ; Edgar Morin ; Robert Pahre ; Jean Rostand…)
  • Les Facettes de la théorie de la structuration et l’Orientation globale de la recherche d’Anthony Giddens ;
  • L’Autorité ; le Pouvoir ; la Domination (Cf. Hanna Arendt ; Henri Bergson ; Richard Hoggart ; Bertrand Russell ; Richard Sennett ; Max Weber…) ;
  • La Confiance (Cf. François Bourricaud ; Anthony Giddens ; Erving Goffman ; Niklas Luhmann ; Max Weber…) ;
  • La Configuration ; la Sociologie configurationnelle (Cf. Norbert Elias).

Contact

Faculté des sciences sociales

22, rue René Descartes
67084 STRASBOURG CEDEX
0368856617

Formulaire de contact

Responsable

Smain Laacher

Mohamed Ouardani


LICENCE - Sciences sociales