Search & Find
Accueil
Accueil   >   Présentation   >   Instituts   >   Institut de Sociologie   >   Programmes Masters   >   Parcours Religions, Sociétés, Espace Public (ReSEP)

Parcours Religions, Sociétés, Espace Public (ReSEP)


Objectifs du parcours Religions, sociétés, espace public (ReSEP)

  • Beware of GodLa diversité culturelle, ethnique et religieuse, les discriminations récurrentes dans le domaine de l’emploi ou du logement, tout comme les débats récurrents concernant la mise en œuvre de la laïcité montrent la nécessité d’une connaissance approfondie des faits religieux, et de leurs imbrications avec d’autres dimensions du social, ainsi que de la place et de la gestion du religieux dans l’espace public, au sein des organisations, entreprises et institutions.
  • La demande sociale démontre un besoin de professionnels ayant un supplément de compétences analytiques et opérationnelles sur ces questions, en plus des compétences classiques attendues des sociologues.
  • Formation solide en sociologie générale, méthodologie, enquêtes alliée à une compétence spécifique sur le fait religieux, la diversité, la laïcité, à la fois disciplinaire et interdisciplinaire (histoire, ethnologie…). Plusieurs séminaires sont communs avec le parcours associé du master de la mention histoire : “ Religions, histoire et sociétés ”.
  • Principaux débouchés

Compétences à acquérir

  • Maîtriser les concepts et outils d’enquête sociologiques (qualitative et quantitative, entretiens, analyse de données statistiques, observations). Maîtriser l’analyse sociologique avec un double objectif de compréhension (analyse, étude ou recherche) et d’opérationnalité (diagnostics socio-organisationnels, pilotages et suivi de projets), notamment appliquée à la diversité culturelle, ethnique et religieuse et en relation avec d’autres problématiques (genre, profession, générations, éducation, ville…). Savoir définir une problématique, évaluer sa pertinence, développer à partir de celle-ci une recherche documentaire cohérente en utilisant les instruments appropriés. Savoir mener une recherche originale sur un sujet défini.
  • Connaître les enjeux contemporains de la laïcité et de la diversité, les pratiques existantes, des expériences innovantes, des outils de négociation et d’ajustement. Savoir appréhender les phénomènes religieux, analyser leurs implications sociales, politiques, économiques et culturelles, et les situer dans une perspective historique.
  • Maîtriser les capacités rédactionnelles : savoir rédiger clairement des synthèses, construire une argumentation, rédiger une réponse à un donneur d’ordre ou à un appel d’offre ou un rapport sur un sujet donné. Savoir synthétiser les résultats d'une enquête, d’un état de la situation et des pratiques, ou d’une recherche et de les exposer oralement et par écrit. Savoir prendre la parole en public,  préparer des supports d’information et de communication, animer un groupe et une réunion.
  • Être capable d’organiser et de coordonner un événement scientifique, un débat public, une table ronde, un atelier, une formation. Savoir organiser un travail d'équipe, et en gérer l'aspect matériel et administratif. Maîtriser au moins une langue étrangère dans la compréhension écrite et orale. Maîtriser les outils informatiques.

Organisation pédagogique

  • Le 1er semestre offre des enseignements fondamentaux de sociologie générale : connaissances analytiques/conceptuelles (UE2) et méthodologie (UE7, commune avec le parcours “Inégalités, discriminations”). Il aborde les bases de l’approche du fait religieux : fondements sociologiques (UE1) et interdisciplinaires (UE3, UE5) : histoire, ethnologie, science politique. Au sein des UE interdisciplinaires, le dialogue avec les historiens des religions est privilégié, avec plusieurs séminaires bilatéraux, qui, au 1er semestre, prend la forme d’un block-seminar thématique de 3 journées (thèmes envisagés pour 2018 et 2019 : “traditions, fondamentalismes, extrémisme” et “autorités religieuses”). L’UE3 offre une ouverture à d’autres thématiques sociologiques et l’UE6 à l’anglais sociologique spécialisé. Ce semestre propose aussi une mise à niveau (UE2’, en septembre) aux étudiant-e-s n’ayant pas effectué un parcours de sciences sociales en licence.
  • Le 2ème semestre prolonge l’acquisition des connaissances disciplinaires générales (UE2) et méthodologiques (UE6), ainsi que thématiques de spécialité (UE1) et d’ouverture (UE3). Il poursuit l’acquisition de compétences interdisciplinaires de spécialité (UE4, UE5). L’organisation du  2nd semestre (cours répartis sur 10 semaines au lieu de 12) facilite le choix facultatif d’un premier stage professionnel et/ou recherche (2 à 4 mois).
  • Le 3ème semestre approfondit les thématiques de pluralité religieuse et discriminations (UE1). Il  complète les connaissances disciplinaires d’ouverture (UE2) ainsi que les compétences interdisciplinaires de spécialité (UE3,UE4,UE5) et de langue (UE6), et prépare au stage et projet de recherche/professionnel (UE7).
  • Le 4ème semestre est structuré autour d’un stage de 4 à 6 mois professionnel et/ou de recherche, qui s’effectue en collectivités, bureaux d’études, entreprises, associations ou laboratoire de recherche. Deux journées d’échanges auront lieu à mi-parcours et en fin de semestre.   Le stage donne lieu à un document de synthèse, comportant une partie analytique et réflexive, et à une soutenance orale.
  • Dans les UE de spécialité, la pédagogie fait une large place aux analyses de cas concrets (état de la situation, pratiques, éléments juridiques), ainsi qu’aux enquêtes personnelles et collectives.

Plaquette du parcours Religions, Sociétés, Espace Public (ReSEP)

Le 15 mai 2018
De 18h30 à 00h00
Le 16 mai 2018
De 13h00 à 15h00
Bibliothèque du DHVS à l’Institut d’Anatomie (Hôpital Civil)