Search & Find
Accueil
Accueil   >   Présentation   >   Instituts   >   Institut de Sociologie   >   Parcours Religions, Sociétés, Espace Public (ReSEP)

Parcours Religions, Sociétés, Espace Public (ReSEP)

Responsable de parcours : Anne-Sophie LAMINE, Professeure de Sociologie

Co-responsable du parcours : Marie BALAS, Maître de Conférences

Un parcours du master de sociologie

  • Une approche sociologique originale du religieux  :

◊ du croire ordinaire à la radicalité

 comparer pour mieux comprendre

  • Des apports d'autres disciplines : histoire, ethnologie, islamologie, droit... 
  • Une formation solide en sociologie générale (méthodologie quanti et quali, enquêtes)
  • Un large choix de cours thématiques de sociologie complétant votre spécialité selon vos intérêts (environnement, migrations, corps, urbanisme, discriminations etc.)
  • Des promotions à taille humaine (une quinzaine) et une équipe pédagogique dédiée
  • Un ouverture au monde professionnel : soutien à la recherche de stages, possibilités de participation à des projets de recherche collectifs

Affiche réalisée par L. Poirel, M1 ReSEP 2018-19

CONTENU DE LA FORMATION Master ReSEP Plaquette à télécharger

Rentrée 2020

- Rentrée : Lundi 21 septembre 2020 à 9h

- Réunion de rentrée : accueil, informations, questions, pour les M1 et M2 ReSEP, mardi 22 de 18h à 19h à l'Escarpe ou proche, lieu à confirmer. (Ci dessous, pour ceux-celles qui arrivent à Strasbourg, un plan annoté du campus, avec les principaux bâtiments que vous fréquenterez)

- Pré-rentrée ATTENTION : vendredi 4 septembre 2020 à 14h pour les cours de pré-rentrée "Approfondissement en sociologie" (spécial cursus "atypique" / une "mise à niveau" efficace pour être ensuite à l'aise dans les enseignements de sociologie du master), composé de deux modules de 12h :  "Théories sociologiques" et "Transformer une question sociale en question sociologique". En effet, certaines admissions sont conditionnée à l'obligation de valider ces cours de pré-rentrée - comptant alors comme une unité de cours. Cela concerne celles et ceux qui n'ont pas fait une licence de sociologie ou de sciences sociales (si vous avez un doute, contactez-nous). Cliquez sur programme des cours de pré-rentrée (dit aussi de "mise à niveau")


Plan annoté du Campus pour celles-ceux qui arrivent

Infos sur les cours à choix

Une page spécifique a été ouverte pour mettre à jour les informations concernant les cours à choix hors sociologie ; elle est actualisée au fur et à mesure que les informations sont vérifiées ; n'hésitez pas à signaler erreurs, ajouts, manques à A.S. Lamine

Les emplois du temps de M1 ReSEP et M2 ReSEP (1er sem. 2020-21)

Informations sur les dispositions liées au COVID et à la capacité des salles de cours

"Le Conseil de la Faculté des sciences sociales a décidé qu'en raison de la situation sanitaire et en plus du port du masque (sur le nez et la bouche) sur l'ensemble du campus, les salles seraient occupées à la moitié de leur capacité d'accueil en vue de faire respecter la distance physique minimale."

Nous collectons les informations concernant les salles de cours pour les étudiant.es du master ReSEP (ou les cours proposés par ReSEP et ouverts à des étudiant.es d'autres masters)

Afin d’alléger la lecture de la page principale du master, une page spécifique a été ouverte pour mettre à jour les informations concernant les dispositifs COVID (taille des amphis, cours déplacés ou restreints en nombre de participant.es) ; elle est actualisée au fur et à mesure que les informations nous remontent.

 

Les cours du Master ReSEP proposés en option aux étudiants des Masters "Mondes Musulmans" (MoMu) et "Religions, histoire et sociétés" (RHS)

Des lectures d'été (notamment pour ceux-celles qui ne viennent pas de licence de sociologie ou sciences sociales)

ReSEP est sur Facebook !

NOUVEAU - Retrouvez et likez la page du parcours ReSEP sur Facebook !

CANDIDATURES POUR 2020-2021

sur e-candidat : du 15/03/2020 au 16/06/2020

(Offre de formation > master LMD > MASTER 1ère année Sociologie : Religions, sociétés, espace public)

Candidatures ouvertes pour M1 et pour M2


Ouverture d'une seconde session de candidatures du 01/08/2020 au 30/08/2020

Il reste quelques places, réouverture des candidatures pour M1 et M2 ReSEP entre le 1er et le 30 août,  sur e-candidat

DESCRIPTIF DES COURS (référentiel offre de formation/ROF)

Lien vers le descriptif des cours (référentiel offre de formation/ROF, c'est pour les 5 parcours, donc à chaque fois chercher "Religions, sociétés, espace public")

* * *

 

AGENDA 2019-2020

CONFERENCE DE RENTRÉE DU MASTER ReSEP

Jeudi 3 octobre, de 16h à 18h, amphi 4 au PEGE (61 avenue de la Forêt Noire) l

Conférence de  Céline Béraud, autour de l'ouvrage Sociologues en quête de religion (2018) qu'elle a codirigé. Entrée libre, ouvert à tou-te-s.

Sa communication traitera de la place des faits religieux dans la sociologie contemporaine, et des enjeux spécifiques qu'ils présentent pour l'enquête et l'analyse.

Céline Béraud, Sociologue, Directrice d’Étude, Vice-présidente de l'EHESS. Ses recherches portent sur : genre et sexualité dans le catholicisme, religion et institutions publiques,  catholicisme en France et en Europe, autorités religieuses. Elle est notamment co-auteure de : De la religion en prison, aux Presses (2016) et de Métamorphoses catholiques. Acteurs, enjeux et mobilisations depuis le mariage pour tous (2015)

-------------

Block Seminar : 17-18-19 DECEMBRE 2019

Début des cours du second semestre : xx janvier 2020

Fin des cours du second semestre : XX yy 2020

(les cours de sociologie du 2nd semestre sont organisés sur 9 semaines, pour faciliter les stages et/ou le travail sur votre mémoire ; attention, ce n'est pas forcément le cas des cours d'UE4 et UE5 que vous prenez dans d'autres facultés, vérifiez bien les dates de début et de fin)

---------------


COLLOQUE : PRÉVENTION DES RADICALISATIONS - 5 ET 6 SEPTEMBRE 2019, Unistra

COLLOQUE INTERNATIONAL - Prévention des RADICALISATIONS : résilience collective et polarisation sociale

Les 5 et 6 septembre 2019, Université de Strasbourg

Voir le programme en ligne en cliquant ci-dessus, lien qui permet aussi de vous inscrire

Entrée libre pour les étudiant-e-s mais inscription préalable obligatoire (en ligne, il faut s'inscrire pour le colloque ET pour les ateliers ; ne vous inscrivez aux ateliers que si vous êtes sûr-e de venir car le nombre de places est limité, merci)

Lien vers page de téléchargement du programme définitif du colloque

***

AGENDA 2018-2019

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

!!! CONFÉRENCE !!! Le  4  juin 2019 de 18h à 20h, Salle de conférence de la MISHA 

CONFERENCE: Prévenir la violence djihadiste. Les paradoxes d’un modèle sécuritaire

Conférence de Romain SEZE, docteur en sociologie, chargé de recherches à l’INHESJ, chercheur rattaché au Groupe sociétés, religions et laïcités (CNRS-EPHE).
 

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

!!! CONFÉRENCE !!! Le Mercredi 3 avril 2019 de 13h à 15h, amphi VIAUD, 7 rue de l’université (faculté de Psycho

De la haute couture au high tech, ethnographie des relations judéo-musulmanes maghribi dans le quartier parisien du Sentier

Samuel Everett, docteur en sociologie, chercheur post-doctorant à l'université de Cambridge

Samuel Everett a écrit une thèse sur les juifs français d'origine maghrébine en Ile de France et co-mène maintenant une large enquête sur les relations judéo-musulmanes en France et en Grande Bretagne. Cette conférence présentera un aspect de cette enquête, en se focalisant sur le quartier parisien du Sentier. Historiquement, ce quartier a été un lieu de la haute couture produite et vendue par des populations immigrantes, parmi elles des groupes juifs et musulmans du nord de l'Afrique. Il retrace le développement des entreprises de high-tech à partir de la fin des années 80. À partir de là il fera un zoom ethnographique sur une boîte de télécommunication qui entretient une ambitieuse "ambiance diaspora" avec une forte volonté de relier juifs et musulmans.




 


Objectifs du parcours Religions, Sociétés, Espace Public

  • La diversité culturelle, ethnique et religieuse, les discriminations récurrentes dans le domaine de l’emploi ou du logement, tout comme les débats récurrents concernant la mise en œuvre de la laïcité montrent la nécessité d’une connaissance approfondie des faits religieux, et de leurs imbrications avec d’autres dimensions du social, ainsi que de la place et de la gestion du religieux dans l’espace public, au sein des organisations, entreprises et institutions.
  • La demande sociale démontre un besoin de professionnels ayant un supplément de compétences analytiques et opérationnelles sur ces questions, en plus des compétences classiques attendues des sociologues.
  • Formation solide en sociologie générale, méthodologie, enquêtes alliée à une compétence spécifique sur le fait religieux, la diversité, la laïcité, à la fois disciplinaire et interdisciplinaire (histoire, ethnologie…). Plusieurs séminaires sont communs avec le parcours associé du master de la mention histoire : “ Religions, histoire et sociétés ”.

Compétences à acquérir

  • Maîtriser les concepts et outils d’enquête sociologiques (qualitative et quantitative, entretiens, analyse de données statistiques, observations). Maîtriser l’analyse sociologique avec un double objectif de compréhension (analyse, étude ou recherche) et d’opérationnalité (diagnostics socio-organisationnels, pilotages et suivi de projets), notamment appliquée à la diversité culturelle, ethnique et religieuse et en relation avec d’autres problématiques (genre, profession, générations, éducation, ville…). Savoir définir une problématique, évaluer sa pertinence, développer à partir de celle-ci une recherche documentaire cohérente en utilisant les instruments appropriés. Savoir mener une recherche originale sur un sujet défini.
  • Connaître les enjeux contemporains de la laïcité et de la diversité, les pratiques existantes, des expériences innovantes, des outils de négociation et d’ajustement. Savoir appréhender les phénomènes religieux, analyser leurs implications sociales, politiques, économiques et culturelles, et les situer dans une perspective historique.
  • Maîtriser les capacités rédactionnelles : savoir rédiger clairement des synthèses, construire une argumentation, rédiger une réponse à un donneur d’ordre ou à un appel d’offre ou un rapport sur un sujet donné. Savoir synthétiser les résultats d'une enquête, d’un état de la situation et des pratiques, ou d’une recherche et de les exposer oralement et par écrit. Savoir prendre la parole en public,  préparer des supports d’information et de communication, animer un groupe et une réunion.
  • Être capable d’organiser et de coordonner un événement scientifique, un débat public, une table ronde, un atelier, une formation. Savoir organiser un travail d'équipe, et en gérer l'aspect matériel et administratif. Maîtriser au moins une langue étrangère dans la compréhension écrite et orale. Maîtriser les outils informatiques.

Organisation pédagogique

  • Le 1er semestre offre des enseignements fondamentaux de sociologie générale : connaissances analytiques/conceptuelles (UE2) et méthodologie (UE7, commune avec le parcours “Inégalités, discriminations”). Il aborde les bases de l’approche du fait religieux : fondements sociologiques (UE1) et interdisciplinaires (UE3, UE5) : histoire, ethnologie, science politique. Au sein des UE interdisciplinaires, le dialogue avec les historiens des religions est privilégié, avec plusieurs séminaires bilatéraux, qui, au 1er semestre, prend la forme d’un block-seminar thématique de 3 journées (thèmes envisagés pour 2018 et 2019 : “traditions, fondamentalismes, extrémisme” et “autorités religieuses”). L’UE3 offre une ouverture à d’autres thématiques sociologiques et l’UE6 à l’anglais sociologique spécialisé. Ce semestre propose aussi une mise à niveau (UE2’, en septembre) aux étudiant-e-s n’ayant pas effectué un parcours de sciences sociales en licence.
  • Le 2ème semestre prolonge l’acquisition des connaissances disciplinaires générales (UE2) et méthodologiques (UE6), ainsi que thématiques de spécialité (UE1) et d’ouverture (UE3). Il poursuit l’acquisition de compétences interdisciplinaires de spécialité (UE4, UE5). L’organisation du  2nd semestre (cours répartis sur 10 semaines au lieu de 12) facilite le choix facultatif d’un premier stage professionnel et/ou recherche (2 à 4 mois).
  • Le 3ème semestre approfondit les thématiques de pluralité religieuse et discriminations (UE1). Il  complète les connaissances disciplinaires d’ouverture (UE2) ainsi que les compétences interdisciplinaires de spécialité (UE3,UE4,UE5) et de langue (UE6), et prépare au stage et projet de recherche/professionnel (UE7).
  • Le 4ème semestre est structuré autour d’un stage de 4 à 6 mois professionnel et/ou de recherche, qui s’effectue en collectivités, bureaux d’études, entreprises, associations ou laboratoire de recherche. Deux journées d’échanges auront lieu à mi-parcours et en fin de semestre.   Le stage donne lieu à un document de synthèse, comportant une partie analytique et réflexive, et à une soutenance orale.
  • Dans les UE de spécialité, la pédagogie fait une large place aux analyses de cas concrets (état de la situation, pratiques, éléments juridiques), ainsi qu’aux enquêtes personnelles et collectives.

Principaux débouchés et métiers visés

  • Métiers ouverts aux sociologues, et pour lesquels une compétence spécifique sur la diversité, le fait religieux et la laïcité est un atout supplémentaire.
  • Chargé-e de mission, chargé-e de projet, chargé-e d’étude, dans des structures publiques (organismes d’études et recherches publics ou parapublics, villes ou région, observatoires, organis­mes de branches ou syndicaux, etc.). Métiers de médiation socio-culturelle (diversité), référent-e laïcité.
  • Sociologue dans le conseil et les entreprises (cabinets spécialisés et de conseil, fonctions ressources humaines des entreprises, organismes de formation, etc.)
  • Métiers de la formation et de l’enseignement (la formation peut être une spécialisation complémentaire pour des enseignants certifiés). Métiers de la communication, du journalisme et de l’évènementiel.
  • Métiers de la recherche ou d’appui à la recherche.
Le 23 septembre 2020
De 13h00 à 15h00
5320, bâtiment 5, 3e étage, Le Patio, Faculté des sciences sociales, campus Esplanade
Le 24 septembre 2020
De 16h00 à 18h00
Salle des conférences - MISHA