Search & Find
Accueil
Accueil   >   Présentation   >   Instituts   >   Institut de Sociologie   >   Parcours Inégalités, Discriminations, Terrains, Enquête (INEDITE)

Parcours Inégalités, Discriminations, Terrains, Enquête (INEDITE)

Responsable de parcours : Sylvie MONCHATRE, MCF HDR en Sociologie

AGENDA - Rentrée 2018/2019 le 17 septembre !

Pré-rentrée (pour les étudiants concernés) le 10 septembre !


NOUVEAU - Retrouvez et likez la page du parcours INEDITE sur Facebook !


Objectifs du parcours Inégalités, discriminations, terrains, enquêtes (INEDITE)

  • Le parcours Inégalités, discriminations, terrains, enquêtes (Inédite) répond au souci de la faculté de sciences sociales de l’Université de Strasbourg de contribuer à éclairer les enjeux en matière d’égalité et de lutte contre les discriminations dans le travail, l’éducation et la famille. La montée en puissance de la législation anti-discrimination, les incitations à la négociation d’accords sur l’égalité professionnelle entre hommes et femmes, l’emploi des seniors et la diversité invitent à la formation de spécialistes sur ces questions.
  • Le parcours « Inédite » vise précisément à former des futurs chercheurs ou professionnels détenant une véritable expertise en matière d’objectivation et de mesure des inégalités et des discriminations. Il forme à l’exploitation des grandes enquêtes disponibles, à la réalisation d’enquêtes adhoc et de diagnostics permettant d’éclairer tant la pluralité des formes prises par les inégalités et les discriminations que les enjeux qui en résultent en matière de santé.
  • Il permet d’acquérir des compétences en matière d'analyse des politiques publiques, des dispositions législatives et des politiques managériales relatives à la lutte contre les inégalités, les discriminations et la promotion de la diversité.
  • Il prépare à la mise en œuvre de projets d’études et recherches dans ces différents domaines, à la réalisation d’enquêtes supposant le rapport à des terrains parfois difficiles, à la collecte et l’analyse d’un matériau diversifié, ainsi qu’à la valorisation de ces travaux sous la forme de rapports mais aussi d’articles pour des revues institutionnelles ou scientifiques.
  • Principaux débouchés

Compétences à acquérir

  • Maîtriser la littérature sociologique pour la rédaction d'états de l'art ou de notes de synthèses relevant des problématiques du genre, des inégalités et des discriminations, notamment dans les domaines du travail et de la santé. Etre en mesure d’assurer une veille scientifique, de réaliser des notes de synthèse et des rapports d'enquêtes, de rédiger des articles pour des revues institutionnelles ou scientifiques.
  • Savoir analyser les évolutions des politiques publiques, dispositions législatives et mesures relatives à la lutte contre les inégalités et les discriminations et en tirer des éléments de diagnostic. Etre capable d’identifier les enjeux associés aux questions posées du point de vue des différents acteurs en présence, de déconstruire les catégories de perception et d’action de la « demande sociale » pour les reformuler conformément aux exigences du raisonnement sociologique.
  • Savoir mettre en œuvre des projets, enquêtes et études dans le domaine des inégalités et des discriminations en matière de travail et de santé, en utilisant les méthodes et règles de la production et de l’exploitation statistique. Savoir utiliser les principaux logiciels statistiques et être capable de collecter un matériau diversifié et de gérer le rapport au terrain et de mobiliser les techniques d'analyse qualitative et quantitative.
  • Savoir concevoir et conduire des projets d’études et recherches, négocier avec des interlocuteurs institutionnels pour le montage de partenariats, gérer les relations avec les donneurs d'ordres et entrer en contact avec différents types de publics.
  • Etre en mesure de réaliser des diagnostics organisationnels, de travailler en équipe et de pratiquer le dialogue interdisciplinaire  avec des experts (statistique, médecine, économie, etc.) Etre capable de restituer des résultats d'études et recherches auprès de non spécialiste.

Organisation pédagogique

  • Le parcours se déroule sur deux années. Il se compose d’enseignements théoriques, méthodologiques et thématiques ainsi que d’une préparation à la recherche. Ce parcours est adossé au laboratoire SAGE (Société, Acteurs, Gouvernement en Europe), UMR 7363 CNRS-Unistra, et plus particulièrement à l’axe 4 « Population, inégalités et politiques sociales », qui fédère les travaux portant sur le genre, l’éducation, la santé, le travail ainsi que sur les transformations de l’action publique dans ces différents domaines. Il comporte en M1 la participation à une enquête collective en lien avec des partenaires publics et privés et en M2, la rédaction d’un mémoire ainsi que la réalisation d’un stage professionnalisant en lien avec le mémoire.
  Cours transversaux Cours thématiques Cours méthodologiques
M1

Epistémologie des sciences sociales;
Classements sociaux; catégorisations, discriminations ;
Représentations de l’activité sociale

Genre, famille et salariat ;
Sociologie de l’action publique ; Ethnographie du religieux;
Education et inégalités ;
Activité, travail et santé

Sociologie de la quantification; construction et exploitation de questionnaires;
Sociologie du rapport au terrain;
Enquête collective;
Projet de recherche

M2

Sociologie des sciences et de l’expertise ;
Interprétations sociologiques ;
Corps et biopolitique; Conflits, conduites à risques et goût du risque

Violences, sexualité, santé ;
Inégalités, discriminations et relations professionnelles ;
Conflits liés à la pluralité ethnique et religieuse

Méthodologie quantitative ;
Analyse factorielle et régressions ;
Atelier de recherche ; Atelier d'écriture;
Suivi de stage ;
Mémoire

 

Principaux débouchés et métiers visés

  • Métiers de l’enseignement et de la recherche publique : enseignants, chercheurs, et enseignants-chercheurs ;
  • Métiers des études et recherche du secteur public, parapublic ou privé : chargés d’études, de recherche ou de projet, dans les trois fonctions publiques (fonction publique d’Etat, territoriales et hospitalière), dans les observatoires régionaux (OREF, ORS, etc.) ou dans les observatoires de branches professionnelles, etc.
  • Métiers du conseil et de l’intervention dans les cabinets d’expertise en santé au travail ou risques professionnels intervenant auprès des CHSCT, et dans les cabinets de conseil en management et organisation du travail. Métiers de la formation en santé au travail ou en prévention des risques professionnels dans les entreprises ;
  • Métiers de la gestion des « ressources humaines » dans les entreprises ou dans les administrations (chargés de recrutement, responsables formation) ;
  • Métiers de la formation et de l’accompagnement à la recherche d’emploi chez les opérateurs publics ou privés de placement (Pôle emploi, missions locales, organismes de formation)
Le 12 septembre 2018
Amphithéâtre, Espace Schoepflin, 12 rue de la Fonderie
Le 14 septembre 2018
De 09h00 à 17h00
Espace Schoepflin, rue de la Fonderie, Strasbourg
juil. 2 2018

Le jury du Prix Pierre Pflimlin a désigné deux lauréats, ex aequo, pour le prix de thèse Pierre...