Search & Find

Making Europe

Le module de rentrée « MAKing European Society » !

Dans le cadre d’un grand projet interdisciplinaire de recherche et de formation, un séminaire est offert aux étudiant.es de ReSEP (ainsi qu’INEDITE et VES), et des masters d'autres facultés ! Il s’agit de pouvoir se former aux données et aux questions européennes. Cette formation s’étalera sur trois modules, un par semestres (M1S1, M1S2 et M2S1).

Et ça démarre le 12 septembre ! (voir plus bas les horaires du 1er module)

C'est un « supplément de diplôme », donc les notes ne rentreront pas dans le calcul de votre moyenne et mention de master, mais l’obtention de ce « supplément » sera grandement valorisable dans votre CV, puisque c’est un « plus »

Chaque module est nécessaire pour assister au suivant. Le programme offrira aussi des opportunités de stages en M2S2, des contrats doctoraux et des bourses de mobilité doctorales. 

Du point de vue de l’équipe pédagogique de ReSEP, ce module est obligatoire, car nous le considérons comme opportunité d’élargir ses compétences de manière interdisciplinaire et sur les données, compétences valorisables aussi bien d’un point de vue professionnel à l’issue du master que dans la perspective d’un doctorat.

Le contexte : MAKErS, un grand  projet interdisciplinaire, quatre grandes thématiques transversales de recherche et une attention à la formation (master et doctorat)

MAKErs, c’est un vaste  projet de recherche interdisciplinaire (qui démarre en 2021) alliant sciences de gouvernement (droit, économie, science politique, statistiques) et sciences de la société (sociologie, démographie, géographie, histoire des sciences). Mené sur 10 ans, il rassemble des chercheur·es de plusieurs laboratoires de l’Université et disciplines et des étudiant.es de 17 parcours de masters de l’UNISTRA (sociologie, droit, sciences politiques, journalisme, économie, statistiques…). 

 

Dates, horaires et salles du premier module (M1S1) :

 

 

 

Objectifs du programme (Premier semestre du M1) 

Le module de formation de l’Institut Interdisciplinaire MAKErS, MAKing European Society, vise un double objectif. Il s’agit d’une part de donner aux étudiant·es les outils intellectuels et techniques leur permettant de maîtriser les enjeux liés à la multiplication des données et de leur traitement. Les données sont ici un moyen pour non seulement appréhender la fabrique de la société européenne mais aussi pratiquer et questionner l’interdisciplinarité. Il s’agit, d’autre part, de faire acquérir aux étudiants un double réflexe, à la fois de dé-nationalisation des catégories pour penser la société européenne (à travers la comparaison de statistiques nationales et l’européanisation des données et indicateurs) et d’interdisciplinarité, en croisant les perspectives sur des thématiques données. 

Le module MAKErS, supplément au diplôme de Master, permet de sensibiliser les étudiants dès le M1 aux enjeux de connaissances de la société européenne : sa description, sa mesure et sa représentation à travers des catégories statistiques, des définitions juridiques, des concepts et autres données produites à l’échelle nationale et internationale. En M2, une formation à la recherche et par la recherche (grâce à des projets collectifs inter-masters) permet aux étudiants de développer en interdisciplinarité les compétences acquises en M2 pour travailler sur les thèmes du projet scientifique de l’ITI MAKErS. 

 

Compétences à acquérir 

  • Repérer les sources de données sur la société européenne et être capable d’en comprendre les logiques de constitution
  • Comprendre les contraintes épistémologiques et méthodologiques à l’œuvre dans la construction des corpus, des indicateurs et des comparaisons 
  • Identifier les différents usages des données disponibles, aussi bien institutionnels, sociaux et politiques, que disciplinaires (en économie, droit, sociologie, science politique, histoires…)
  • Maitriser les biais disciplinaires et nationaux dans la construction de données européennes
  • Savoir croiser les points de vue disciplinaires dans le traitement des données et la construction des indicateurs
  • Savoir lire, critiquer et utiliser des données et leurs traitements
  • Savoir effectuer des traitements sur les données

 

  • Modules ultérieurs : second semestre M1 et premier semestre M2

     

    Au second semestre du M1 (M1S2), il n’y pas de cours supplémentaire mais un dossier à rendre, articulé au projet de mémoire et incluant l’usage de bases de données et/ou des éléments de comparaison européenne. 

    Au premier semestre du M2 (M2S1) : des équipes de projets interdisciplinaires seront mis en place. 

    Pour rappel, la validation de chaque module est nécessaire pour participer au suivant.

 


Au second semestre du M2

Il n’y aura pas de module d’enseignement, mais des opportunités de stage dans le cadre de l’ITI – centrés donc sur les données et/ou comparaison européennes.

 

Et après le master ?

Pour celles et ceux qui envisagent un doctorat, l’ITI c’est aussi :

- des contrats doctoraux, 

- des PhD seminars

- des Summer schools,

- et des bourses de mobilité pour les doctorant·es. 

 

 

Pour télécharger le DÉPLIANT D'INFORMATIONS sur le GRADUATE PROGRAM

Pour en savoir plus sur le projet MAKERS dans son ensemble : https://www.misha.fr/iti/makers

Pour toute question au niveau de ReSEP, contacter A.S. Lamine.

(et si vous tombez sur cette page en étant inscrit.e en Master V.E.S. : contacter Ph. Hamman ou en étant inscrit.e en Master INEDITE : contacter A. Debauche)

 

 

Le 7 décembre 2022
De 14h00 à 17h00
Salle des conférences - MISHA
nov. 23 2022

SAGE et le Comité strasbourgeois de soutien à la libération de Fariba Adelkhah se sont associés au...