Search & Find
Accueil
Accueil   >   Formation   >   Master   >   Sociologie   >   Inégalités, discriminations, enquêtes, terrains (INEDITE)

Enjeux des politiques de redistribution et inégalités
Parcours : Inégalités, discriminations, enquêtes, terrains (INEDITE)

    • Cours (CM) 18h
    • Cours intégrés (CI) -
    • Travaux dirigés (TD) -
    • Travaux pratiques (TP) -
    • Travail étudiant (TE) -

    Langue de l'enseignement : Français

    Description du contenu de l'enseignement

    Ce séminaire propose d’abord aux étudiant·e·s un regard généalogique sur le système de protection sociale français à travers l’analyse des multiples ramifications de sa transformation récente. La focale est mise sur les discours et dispositifs qui ont émergéau fil des trente dernières années et que nous examinerons à travers une grille de lecture sensible aux inégalités qu’ils engendrent ou reconduisent, de même que, plus largement, à travers la façon dont ils repositionnent la question sociale dans son ensemble. « Insertion », « activation », « accès au droit », « fraude », « non-recours », « ciblage », « précarité »,« vulnérabilité », « dématérialisation » : sous leur apparente technicité, chacune des notions abordées dans la première partie de ce cours recouvre des manières contemporaines de définir vers qui les politiques de redistribution doivent être orientées, avec quel objectif, avec quelle justification et de quelle manière.
    En changeant d’échelle analytique, la deuxième partie du cours propose aux étudiant·e·s une analyse axée sur les pratiques professionnelles et les usages ordinaires des institutions, du droit et de l’argent, avec, ici aussi, une focale dirigée sur les mécanismes de production des inégalités – de genre, de race, de classe – qui œuvrent au sein des politiques de redistribution, à partir de quelques champs d’investigation empiriques choisis en interaction avec les étudiants et en fonction de leurs centres d’intérêt, qu’il s’agisse de la fiscalité, du surendettement, du vaste champ des prestations sociales (prestations familiales, minima sociaux etc.), du système de retraite, de la formation professionnelle, du logement (social), ou encore de l’accès à la justice ou aux services publics.
     

    Compétences à acquérir

    • Se repérer dans les débats contemporains sur la protection sociale et identifier les enjeux portés par ceux-ci
    • Être capable de décoder les stratégies théoriques et méthodologiques mises en œuvre dans les analyses sociologiques des politiques de redistribution
    • Identifier les mécanismes producteurs d’inégalités dans les politiques de redistribution


     

    Bibliographie, lectures recommandées

    Astier I., 2007, Les nouvelles règles du social, Paris, Puf.
    Avenel C., 2002, “Le travail social à travers les pratiques d’attribution des aides financières,” Revue des politiques sociales et familiales, 67, 1, pp. 3–19.
    Avenel C., 2003, “La relation aux aides sociales du point de vue des familles bénéficiaires,” Recherches et Prévisions, 72, pp. 37–52.
    Berardi N., Gaulier G., Zignago S., Monteil F., Nivat D., 2019, “Le surendettement et les femmes,” Bulletin de la Banque de France, 224.
    Borgetto M., 2000, “L’irresistible ascension des ‘droits à...,’” Informations sociales, 81, pp. 4–19.
    Borgetto M., 2004, “Les enjeux actuels de l’accès aux droits,” Informations sociales, 120.
    Borgetto M., al et, 2003, “Le ciblage en question(s) (Dossier),” Informations sociales, n°108, p. pp.4-125.
    Borzeix A., 2000, “Relation de service et sociologie du travail : l’usager, une figure qui dérange,” Cahiers du Genre, 28, pp. 19–48.
    Bourgeois M., 2013, “Choisir les locataires du parc social ?,” Sociologie du travail, 55, 1, pp. 56–75.
    Bourgeois M., 2018, “From Groups to Individuals? The Making of Target Publics in the French Administration of Low-Rent Housing,” dans Barrault-Stella L., Weill P.-E. (eds.), Creating Target Publics for Welfare Policies: A Comparative and Multi-level Approach, Cham, Springer International Publishing, pp. 155–176.
    Bourgeois M., Le Galès P., 2019, Tris et sélections des populations dans le logement social: une ethnographie comparée de trois villes françaises, Paris, Dalloz, xiv+646 p.
    Castel R., 1995, Les métamorphoses de la question sociale. Une chronique du salariat, Paris, Fayard.
    Castel R., 2000, “La propriété sociale,” dans Michaud Y. (ed.), Qu’est-ce que la société ?, Odile Jacob, pp. 401–412.
    Castel R., 2008, “La propriété sociale : émergence, transformations et remise en cause,” Esprit, 347, pp. 171–190.
    Castel R., 2009, La montée des incertitudes: travail, protections, statut de l’individu, Paris, Seuil.
    Cowan D., 2004, “Legal Consciousness: Some Observations,” The Modern Law Review, 67, 6, pp. 928–958.
    Damon J., 2008, “La mise sous condition de ressources des allocations familiales : une discrimination vraiment positive ?,” Revue de droit sanitaire et social, 44, 2, pp. 336–352.
    Damon J., 2011, “Droits et fraudes,” Droit social, 5, pp. 540–542.
    De Montlibert C., 2009, “Le surendettement. L’endettement des ménages à la française,” Savoir / Agir, 8, pp. 57–65.
    Défenseur des droits, 2019, “Dématérialisation et inégalités d’accès aux services publics.”
    Deville C., 2018, “Les chemins du droit,” Gouvernement et action publique, N° 3, 3, pp. 83–112.
    Dietrich-Ragon P., 2013, “Qui rêve du logement social ?,” Sociologie, Vol. 4, 1, pp. 19–42.
    Domingo P., Pucci M., 2012, “Les non-recourants au RSA,” L’essentiel, 124, pp. 1–4.
    Domingo P., Pucci M., 2013, “Les vecteurs du non-recours au revenu de solidarité active du point de vue de l’usager,” Informations sociales, n° 178, 4, pp. 72–80.
    Dubois V., 2012, “« La fraude sociale : la construction politique d’un problème public »,” dans Les métamorphoses du contrôle social, Paris, La Dispute, pp. 27–38.
    Dubois V., Lieutaud M., 2020, “La « fraude sociale » en questions,” Revue francaise de science politique, Vol. 70, 3, pp. 341–371.
    Dubois V., Paris M., Weill P.-É., 2018, “Des chiffres et des droits. Le data mining ou la statistique au service du contrôle des allocataires,” Revue des politiques soci ales et familiales, 126, 1, pp. 49–60.
    Dumont D., 2011, “Activation rime-t-elle nécessairement avec stigmatisation ? Une mise en perspective critique du procès de l’État social actif,” Droit et societe, n° 78, 2, pp. 447–471.
    Duvoux N., 2008, “Le RMI : retour sur un tournant des politiques d’insertion,” Regards croises sur l’economie, n° 4, 2, pp. 182–192.
    Ewald F., 1983, Le droit du travail : une légalité sans droit?, Fondation Saint-Simon, 34 p.
    Ewald F., 1986, L’État providence, Paris, B. Grasset, 608 p.
    Ewald F., 1990, “La société assurantielle,” Risques, 1, pp. 2–23.
    Ewick P., Silbey S.S., 1991, “Conformity, Contestation, and Resistance: An Account of Legal Consciousness,” New England Law Review, 26, pp. 731–750.
    Fassin D., 2000, “La supplique. Stratégies rhétoriques et constructions identitaires dans les demandes d’aide d’urgence,” Annales. Histoire, Sciences Sociales, 55, 5, pp. 955–981.
    Fragonard B., 2011, “Quelques remarques sur la fraude aux prestations servies par les caisses d’allocations familiales,” Droit social, 5, pp. 521–522.
    François C., 2017, “Un droit au logement à géométrie variable.Les ancrages sociospatiaux du Fonds solidarité logement,” Espaces et sociétés, n° 170, 3, pp. 91–106.
    Gomel B., Méda D., Serverin E., 2017, “RMI, RSA : projets politiques et performances sociales,” dans Barbier J.-C., Poussou-Plesse M., Gay R. (eds.), Protection sociale: le savant et la politique, Paris, Éditions La Découverte, pp. 179–193.
    Hatzfeld H., 1971, Du paupérisme a la sécurite sociale: essai sur les origines de la sécurite sociale en France 1850-1940, Paris, A. Colin, 344 p.
    Hatzfeld H., 1982, “La difficile mutation de la sécurité-propriété à la sécurité-droits,” Pré venir, 4, pp. 55–59.
    Kesteman N., 2014, “Le fondement des politiques d’accès aux droits dans la branche famille du régime général : le non-recours aux prestations,” Regards, N° 46, 2, pp. 87–97.
    Laé J.-F., 1996, L’instance de la plainte : une histoire politique et juridique de la souffrance, Paris, Descartes & Cie, 1 p.
    Laé J.-F., 2008, “Le clapotis des mots gracieux,” Sociologie et sociétés, 40, 2, p. 109.
    Laé J.-F., 2012, “La propriété sociale, une transmutation du politique dans le contractuel,” dans Castel R., Martin C. (eds.), Changements et pensées du changement : échanges avec Robert Castel, Paris, La Découverte, pp. 274–284.
    Lafore R., 1989, “L’allocation d’un revenu minimum,” Revue de droit sanitaire et social, 25, 4, pp. 661–678.
    Lafore R., 2000, “Le droit aux droits,” Informations sociales, 81, pp. 80–87.
    Lafore R., 2010, “La juridicisation des problèmes sociaux : la construction juridique de la protection sociale,” Informations sociales, n° 157, 1, pp. 18–27.
    Lafore R., 2014, “L’accès aux droits, de quoi parle-t-on ?,” Regards, N° 46, 2, pp. 21–32.
    Lambert M., Marion-Vernoux I., 2014, “Quand la formation continue...Repères sur les pratiques de formation des employeurs et salariés,” CEREQ Enquêtes.
    Lejeune A., 2011a, Le droit au droit: les juristes et la question sociale en France, Paris, Éditions des archives contemporaines, 130 p.
    Lejeune A., 2011b, “Conscientiser les individus au droit: la construction sociale des besoins et demandes juridiques,” Canadian Journal of Law & Society / La Revue Canadienne Droit et Société, 26, 3, pp. 563–583.
    Ludwig-Mayerhofer W., Behrend O., Sondermann A., 2014, “Activation, Public Employment Services and their Clients: The Role of Social Class in a Continental Welfare State,” Social Policy & Administration, 48, 5, pp. 594–612.
    Math A., 2003, “Cibler les prestations sociales et familiales en fonction des ressources. Eléments de comparaison européenne - IRES,” Revue de l’IRES, 41, pp. 3–57.
    Munger F., 2002, “Dependency by Law:: Welfare and Identity in the Lives of Poor Women,” dans Lives in the Law, University of Michigan Press, pp. 83–122.
    Munger F., 2007, “Rights in the Shadow of Class: Poverty, Welfare, and the Law, in: The Blackwell Companion to Law and Society,” dans Sarat A. (ed.), The Blackwell companion to law and society, [Nachdr.], Malden, Mass. [u.a.], Blackwell Publ. (Blackwell companions to sociology. - Malden, Mass. [u.a.] : Blackwell, 2000-), pp. 330–354.
    Murard N., 2003a, “Les métamorphoses de la responsabilité,” dans La morale de la question sociale, Paris, La Dispute, pp. 167–212.
    Murard N., 2003b, La morale de la question sociale, Paris, La Dispute.
    Murard N., 2004, La protection sociale, Paris, La Découverte, 121 p.
    Ogien A., 1999, “Situation de décision : une analyse des pratiques d’attribution d’argent public,” Droit et société, 42–43, 1, pp. 365–391.
    Pala V.S., 2005, “Le racisme institutionnel dans la politique du logement social,” Sciences de la Société, 65, pp. 87–102.
    Perrin-Heredia A., 2011, “Faire les comptes : normes comptables, normes sociales,” Genèses, 84, pp. 69–92.
    Perrin-Heredia A., 2013, “La mise en ordre de l’économie domestique. Accompagnement budgétaire et étiquetage de la déviance économique,” Gouvernement & action publique, 2, pp. 303–330.
    Perron-Bailly E., Castell L., 2018, “Lutte contre le non-recours : 63 % des personnes pouvant bénéficier d’une prestation sociale y accèdent après un rendez-vous des droits - Ministère des S olidarités et de la Santé,” Études et Résultats, 1058.
    Plot S., 2009, “Du flambeur à la victime ?,” Sociétés contemporaines, 76, 4, pp. 67–93.
    Pohn-Weidinger A., Weissmann M., 2017, “L’ouvrier, l’entretien et l’évolution : l’appropriation de la Loi 2014 dans une usine automobile,” Sociologies pratiques, 35, pp. 95–104.
    Quenson E., 2011, “Les salariés des grandes entreprises face à l’individualisation de la formation,” Regards sociologiques, 41–42, pp. 115–130.
    Rebière N., 2005, “Définir et dénombrer les surendettés,” dans CUDEO (ed.), La population de la France. Evolutions démographiques depuis 1946, Pessac, pp. 809–844.
    Rosanvallon P., 1990, L’État en France: de 1789 à nos jours, Paris, Seuil, 369 p.
    Rosanvallon P., 1995, “L’individualisation du social,” dans La nouvelle question sociale : repenser l’État-providence, Paris, Seuil, pp. 197–223.
    Sarat A., 1990, “‘...Law is all over’. Power, Resistance and the Legal Consciousness of the Welfare Poor,” Yale Journal of Law & the Humanities, 2, 2, pp. 343–379.
    Serverin É., 1988, “Solidarité nationale et solidarité familiale dans l’allocation du revenu minimum d’insertion (R.M.I.),” Actes : Les cahiers d’action juridique, 65, pp. 24–28.
    Siblot Y., 2005, “Les rapports quotidiens des classes populaires aux administrations,” Societes contemporaines, no 58, 2, pp. 85–103.
    Siblot Y., 2006, “« Je suis la secrétaire de la famille ! » La prise en charge féminine des tâches administratives entre subordination et ressource,” Geneses, no 64, 3, pp. 46–66.
    Spire A., 2011, “La domestication de l’impôt par les classes dominantes,” Actes de la recherche en sciences sociales, n° 190, 5, pp. 58–71.
    Supiot A., 1994, Critique d u droit du travail, Paris, France, Presses universitaires de France.
    Teillet G., 2015, “Des ouvriers face à la formation continue : inégalités d’accès et pluralité des dispositions sociales,” Savoirs, N° 38, 2, pp. 91–107.
    Warin P., 2009, “Une approche de la pauvreté par le non-recours aux droits sociaux,” Lien social et Politiques, 61, pp. 137–146.
    Warin P., 2010, “Ciblage de la protection sociale et production d’une société de frontières,” SociologieS.
    Weill P.-E., 2013, “Le droit au service des personnes défavorisées ?,” Gouvernement et action publique, n° 2, 2, pp. 279–302.
    Weller J.-M., 1998, “La modernisation des services publics par l’usager : une revue de la littérature (1986-1996),” Sociologie du travail, 40, 3, pp. 365–392.

    Zimmermann B., 2019, “Sécuriser les parcours par le compte: formation continue, droits subjectifs et politiques de la singularité,” dans Le parcours en question, Lille, Presses
     

    Pré-requis obligatoires

    Avoir validé le cours "Etat social et politiques sociales".

    Contact

    Faculté des sciences sociales

    22, rue René Descartes
    67084 STRASBOURG CEDEX
    0368856617

    Formulaire de contact

    Responsable

    Axel Pohn-Weidinger


    Parcours : Inégalités, discriminations, enquêtes, terrains (INEDITE)

    Le 31 janvier 2023
    De 18h30 à 20h00
    Salle 21 au 1er étage. Institut d’Anatomie Pathologique, Hôpital Civil, Strasbourg.
    janv. 1 2023

    Julie Sedel inaugure une nouvelle émission du site Arrêt sur images, site dédié à l'actualité et la...