Search & Find
Accueil
Accueil   >   Formation   >   Licence professionnelle Aménagement

LICENCE PROFESSIONNELLE DEVELOPPEMENT DE PROJETS DE TERRITOIRES

Contact

Responsables de la mention : Vincent BealAnais Collet

Faculté des sciences sociales

22, rue René Descartes
67084 STRASBOURG CEDEX
0368856617

Formulaire de contact

Contenus et types d'enseignement

Fiche RNCP de la licence professionnelle Développement de projets de territoires : RNCP30059

La licence professionnelle est un diplôme national délivré par une université conférant le grade de licence, qui se prépare en deux semestres après un bac + 2. La licence professionnelle valide l’obtention de 60 ECTS et correspond à un niveau global de 180 crédits.
 

Description générale du contexte

Dans le cadre de sa filière de formations en études urbaines, l’Institut d’urbanisme et d’aménagement régional de la Faculté des Sciences Sociales propose une Licence professionnelle mention Développement de projets de territoire, spécialité "Chargé de mission Ville et Développement durable". Elle forme à la conception et à l’évaluation de politiques urbaines, de projets d’aménagement et de développement des territoires dans une perspective de justice sociale et environnementale.
 

Partenariats académiques ou professionnels

La formation fait intervenir de nombreux professionnels exerçant dans la région Grand Est dans les collectivités, les services déconcentrés de l’État, en bureaux d’études ou dans le secteur associatif. Des relations privilégiées existent donc avec ces structures (entre autres, l’Eurométropole de Strasbourg, la Collectivité Européenne d’Alsace, l’ADEUS, etc.)
  • Langue du parcours :Français
  • ECTS :60
  • Volume horaire TPTDCICM
  • Formation initiale
    Formation continue
  • Apprentissage
    Contrat de professionnalisation

Objectifs du programme

Former des professionnels de l’urbain et des territoires dans l’esprit du développement durable et de la politique de la ville, capables d’assumer des missions de diagnostic, de coordination, d’accompagnement et d’évaluation dans les politiques urbaines et les projets de développement territorial. Tout projet territorial se construit autour de scénarii multiples qui mettent en présence des intérêts et des groupes sociaux différents voire opposés. Il y a place pour des professionnels détenant une triple compétence : analytique – mettant à profit les outils conceptuels et méthodologiques des sciences sociales et de l’urbanisme –, technique et relationnelle pour concourir à la définition, à la mise en place et à l’évaluation de dispositifs dans l’esprit de la concertation.
 

Compétences à acquérir

Les connaissances et compétences à acquérir relèvent des savoirs théoriques et analytiques en sociologie urbaine et rurale, sociologie des risques et de l’environnement, sociologie de l’action publique ; des connaissances en matière de développement durable, de fonctionnement des institutions, de démocratie participative, d’économie sociale et solidaire ; et de savoir-faire en matière de conduite de projets, de gestion de bases de données et de cartographie, de maîtrise de l’anglais.

Modalités pédagogiques

La formation est structurée en deux semestres.

Le premier semestre est consacré à des enseignements universitaires et professionnels, adossés à des travaux pratiques et des projets tuteurés. La moitié des cours sont assurés par des professionnels. Le projet tuteuré est destiné à mettre les étudiants une première fois en situation professionnelle par petits groupes autour d’une commande passée par un partenaire extérieur à la Faculté. C’est à la fois un apprentissage du travail d’équipe, de l’autonomie, et une première application des connaissances acquises à la résolution d’une étude de cas.
Le deuxième semestre approfondit les enseignements fondamentaux du premier semestre et permet l’aboutissement du projet tuteuré. Puis les connaissances et compétences acquises sont mises en pratique dans le cadre d’un stage de 12 semaines minimum en collectivités territoriales, en bureaux d’études, en entreprises, ou au sein d’associations. Le stage professionnalisant est encadré par un professionnel de la structure d’accueil et par un référent universitaire.

L’alternance n’est pas proposée.
 

Contact(s)

Vincent Beal

Conditions d'admission

La Licence professionnelle « Développement de projets de territoire » est accessible en formation initiale ou continue. Elle n’est pas proposée en alternance. Pour la formation initiale, l’accès peut se faire après un DEUST, DUT, BTS, ou une 2ème année de licence en sciences sociales, géographie et autres domaines proches.
L’admission se fait par le biais d'une sélection sur dossier, à l'appréciation de l'équipe pédagogique.
Plus d'informations sur notre site http://sciences-sociales.unistra.fr/

Candidats étrangers : La sélection prend en compte la formation déjà suivie par le/la candidat·e (disciplines et résultats obtenus) ; les expériences déjà forgées dans le domaine du développement territorial, de l’action sociale ou environnementale ; et le projet professionnel du / de la candidat·e.

Il est donc important de soigner et de personnaliser la lettre de motivation, qui doit montrer que le/la candidat·e s’est renseigné·e sur la formation envisagée et que celle-ci est adaptée à ses centres d’intérêts et projets.
 

Débouchés

La Licence Pro prépare les étudiants à l’insertion professionnelle dans les domaines des politiques environnementales, urbaines et de développement territorial, au sein de collectivités, de services déconcentrés de l’État, d’entreprises privées ou du secteur associatif. Elle est particulièrement bien adaptée à la prise en charge de missions de diagnostic, de conception, de concertation, d’animation ou encore d’évaluation de politiques locales., dans les de la gestion de l’environnement, des relations entre villes et campagnes, d’intercommunalité, d’organisation des villes et des quartiers, d’habitat, de communication, de transports, de rapports interculturels, interethniques, etc.
Insertion professionnelle : voir la fiche ORESIPE :
LICENCE PROFESSIONNELLE - DEVELOPPEMENT DE PROJETS DE TERRITOIRES

Poursuite d'études

Poursuite d'étude possible en Master (se renseigner sur les modalités de candidatures propres à chaque master envisagé).
La Faculté des Sciences sociales de l’Université de Strasbourg propose un Master complet (2 ans) approfondissant ces thématiques. Au sein de la mention Sociologie, il se décline sous la forme d'un parcours spécifique Ville environnement et sociétés (VES).

 

Programme des enseignements

Chargé de mission ville et développement durable

Licence professionnelle mention « Aménagement Spécialité Chargé de mission Ville et développement durable »

Dans le cadre de sa filière de formations en études urbaines, l’Institut d’urbanisme et d’aménagement régional de la Faculté des Sciences Sociales propose une Licence professionnelle mention Aménagement de l’espace et Urbanisme, spécialité "Chargé de mission Ville et Développement durable", correspondant à la conception de projets urbains, d’aménagement et de développement des territoires, dans le respect de l’environnement, et de gestion de conflits par la médiation.

La Licence professionnelle est accessible en formation initiale ou continue.
Pour la formation initiale : DEUST, DUT, BTS, 2èmes années de licence dans des domaines proches (dossier de candidature).

Objectifs de la licence

Former des professionnels de l’urbain et des territoires dans l’esprit du développement durable et de la politique de la ville, capables de remplir une fonction de facilitateur et de médiateur dans des projets d’urbanisme et d’aménagement. Tout projet d’équipement se construit autour de scénarii multiples qui mettent en présence des intérêts et des groupes sociaux opposés. Il y a place pour des professionnels détenant une triple compétence : analytique – mettant à profit les outils conceptuels et méthodologiques des sciences sociales et de l’urbanisme –, technique et relationnelle pour créer un espace public de débat et de confrontation.

Compétences à acquérir

L’objectif majeur est de préparer les étudiants à comprendre et gérer de façon productive les « conflits d’usage » dans les domaines de l’aménagement, de l‘urbain et de l’environnement. Les conflits d’usage opposent des groupes sociaux qui partagent un même espace mais avec des modes de vie, des intérêts et des valeurs différents. Ils peuvent concerner la gestion de l’environnement, les relations entre villes et campagnes, l’intercommunalité, l’organisation des villes et des quartiers, l’habitat, les communications, les transports, les rapports interculturels, interethniques, etc. Le développement durable comme la politique de la ville doivent les prendre en compte dans une perspective de renforcement de la démocratie locale et de mobilisation citoyenne.

Objectifs pédagogiques

La spécialité est structurée en deux semestres. Le premier semestre est consacré à des enseignements universitaires et professionnels, adossés à des travaux pratiques et des projets tuteurés. Le projet tuteuré est destiné à mettre les étudiants une première fois en situation professionnelle, par groupes à partir de cinq personnes. C’est à la fois un apprentissage du travail d’équipe, de l’autonomie, et une première application des connaissances qu’ils auront acquises à la résolution fine d’une étude de cas.

Le deuxième semestre approfondit les enseignements fondamentaux du premier semestre, qui seront mis en pratique dans le cadre d’un stage de 16 semaines minimum en collectivités territoriales, en bureaux d’études, en entreprises, ou au sein d’associations. Le stage professionnalisant est encadré par un professionnel et un référent universitaire.

Le 3 février 2023
De 13h00 à 15h00
Salle Afrique - MISHA
janv. 1 2023

Julie Sedel inaugure une nouvelle émission du site Arrêt sur images, site dédié à l'actualité et la...