Search & Find
Accueil
Accueil   >   Actualités & Agenda   >   Agenda : HDR en sociologie de Nadine Roudil

HDR en sociologie de Nadine Roudil

Le 22 mai 2018
De 13h45 à 18h00
Misha - Salle de la table ronde

HDR en sociologie de Nadine Roudil, professeure à l'ENSA Lyon, sur le thème: De la « ville sûre » à la « ville sobre» : normalisation des conduites habitantes et fabrique de la ville.

Elle se tiendra devant un jury composé de :
Maurice BLANC, Professeur émérite, section 19, Université de Strasbourg
Agnès DEBOULET, Professeure, section 19, Université Paris VIII (rapporteure)
Philippe HAMMAN, Professeur, section 19, Université de Strasbourg (garant)
Christine LELEVRIER, Professeure, section 24, Université Paris - Est Créteil
Hélène REIGNER, Professeure, section 24, Aix-Marseille Université (rapporteure)
Jean-Marc STÉBÉ, Professeur, section 19, Université de Lorraine (rapporteur)

Le dossier d’HDR, reposant à la fois sur un parcours de chercheure d’une vingtaine d’années, un choix raisonné de publications significatives et un mémoire ad hoc, considère la normalisation des conduites associée au processus de production-conception-réception de la ville contemporaine en France dans deux contextes spécifiques : celui de la politique de la ville et d’une action publique de l’énergie domestique en voie de structuration. Il a cherché à questionner ce qui fonde la relation à l’institution à partir d’une réflexion sur la place prise par la qualité de déviant lorsque populations urbaines et acteurs institutionnels sont mis en contact, à la faveur de contextes où s’expérimente une action publique d’exception. À l’articulation du dehors et du dedans, du légitime et de l’illégitime, la ville qui se conçoit alors allie des méthodes d’aménagement, de rénovation, de conception urbaine et une action normative assurant la promotion des principes de civilité. En prenant comme point de départ cette « mise en ordre » de la ville et des relations entre citadins, l’hypothèse centrale des travaux menés postule que la construction en problème de certaines pratiques sociales – en l’occurrence celles liées à la culture de rue ou à l’utilisation de l’énergie – transforme leur résolution en enjeux de société autorisant la normalisation des conduites ou de comportements désignés comme défaillants. Le dispositif empirique des recherches qui fondent cette démarche d’HDR a mobilisé une diversité de sites situés aussi bien en milieu urbain, périurbain que rural. La fabrique d’une « ville sûre » a ainsi été considérée à partir d’un terrain marseillais, et celle de la « ville sobre » a été questionnée à partir d’enquêtes réalisées en Île-de-France, Pays de la Loire et Rhône-Alpes.

Le 12 septembre 2018
Amphithéâtre, Espace Schoepflin, 12 rue de la Fonderie
Le 14 septembre 2018
De 09h00 à 17h00
Espace Schoepflin, rue de la Fonderie, Strasbourg
juil. 2 2018

Le jury du Prix Pierre Pflimlin a désigné deux lauréats, ex aequo, pour le prix de thèse Pierre...